28.7.17

Une Étrange observation

J'ai commencé à lire la biographie de Bowie par David Buckley, David Bowie - Une Étrange fascination. A la page 63, on lit la description faite par Toni Visconti d'un phénomène bizarre dont il a été témoin. Extrait :
"Cela ne m’étonne pas que David se soit intéressé aux ovnis, mais on n’en parlait pas beaucoup. Un jour, il m’a présenté à l’auteur et interprète Leslie Duncan, qui était une de ses amies. Leslie et son ami ont parlé d’ovnis pendant des heures. C’était leur spécialité. Quand il a commencé à faire nuit, je suis allé sur le balcon avec son ami qui a fini par dire : 'Ils sont là-haut tout le temps.' Puis il a montré quelque chose du doigt, un objet à peine visible, à peu près de la taille d’une étoile moyenne, qui traversait le ciel rapidement. 'En voilà un', a-t-il dit. J’ai dit que ce n’était pas possible, que c’était seulement un satellite. Il a dit que non et qu’on devait continuer à l’observer. Très vite, l’objet a pris un virage à angle droit – pas du tout comme un satellite, il a accéléré, et puis il a disparu. David était à l’intérieur quand ça s’est passé, mais on s’est dépêchés d’aller le leur raconter, à Leslie et à lui."
Cet phénomène d’objet à l’apparence d’une étoile moyenne qui vire à angle droit, c’est exactement ce que j’ai observé une nuit où le ciel était dégagé. Dans mon cas, il y avait deux points lumineux de même taille et de même intensité, pareils à des étoiles, mais sans le scintillement, et qui fonçaient l'un sur l’autre de manière frontale, sur la même trajectoire rectiligne, à la même vitesse qui pouvait être celle d'un satellite. J’ai dit à l'ami qui m'accompagnait, "regarde ! regarde ces deux objets, ils vont se télescoper !" Ce qui s'est produit ensuite est le seul cas de figure que je n'avais pas envisagé : les deux points ont bifurqué à angle droit en directions opposées au moment précis où ils auraient dû se percuter. J'étais médusée. Je les ai vus s'éloigner l'un de l'autre puis ils ont disparu en même temps. Ce que j'ai trouvé le plus étonnant c'est qu'à aucun moment, même pendant ce virage improbable, les objets n'ont changé de vitesse et d'apparence.  Tout était harmonieux, et les trajectoires et les angles droits décrits étaient absolument parfaits, comme un tracé programmé par ordinateur.

Aucun commentaire: