4.6.17

L'Arcadie comme si vous y étiez

Pour vous qui habitez la ville et n'avez comme horizon que l'asphalte et le béton, voici un petit aperçu de ce que vous manquez en ce moment. Entrez dans les images, prenez une bouffée d'air frais et savourez l'intermède bucolique que je vous offre.
 
Les grands coquelicots, effet esthétique garanti, qu'ils lévitent dans les publicités ou au-dessus d'un champ de foin fraîchement coupé.
 
Les graminées, accusées de tous les maux, mais dont on ne peut s'empêcher d'admirer la finesse et le potentiel décoratif.
 
L'ail sauvage et son rose si tendre (Pantone 189 C) qu'on en mangerait...
 
Les campanulacées...
 
Le muscari à toupet...
...
 
 

Aucun commentaire: